Comment choisir sa chaise de bureau quand on a mal au dos ?

Passer de longues heures en position assise peut entraîner des troubles musculo-squelettiques (TMS). Ils se manifestent par des douleurs au niveau du bas du dos, de la nuque, des muscles du dos ou notamment des épaules et des trapèzes. Pour limiter cet effet, il est primordial de maintenir une bonne posture tout au long de la journée. Une chaise de bureau ergonomique est une alternative pour anticiper et soulager les maux de dos : comment la choisir ?

Une profondeur d’assise réglable 

En cas de mal de dos, la chaise de bureau doit disposer d'une assise à profondeur réglable. Pour éviter les maux de dos, il est recommandé de maintenir une position assise, les pieds au sol. La profondeur d'assise réglable est parfaite quelle que soit la taille de l'utilisateur, car elle permet de conserver cette position sans empêcher la flexion des genoux, soit de 90°.

A lire également : Recrutement it : tout sur les meilleures pratiques et les tendances actuelles !

Privilégier un siège avec une assise dynamique

En cas de fatigue musculaire, il est conseillé de choisir une chaise avec une assise dynamique, c'est-à-dire qui :

  • favorise le mouvement
  • utilise les muscles pour le maintien de l'équilibre. 

Vous pouvez voir ce site web pour en savoir plus sur la chaise de bureau spéciale mal de dos.

A lire en complément : Actualité high tech : L’IA au service des TPE et PME

Un dossier inclinable pour favoriser l’alignement de la colonne vertébrale

Le dossier est un autre élément clé d’une bonne chaise de bureau ergonomique. Il soutient le dos et privilégie l’alignement de la colonne vertébrale. Afin de bien s'adapter à la morphologie de l'utilisateur, le siège doit poursuivre les mouvements du corps :

  • s'incliner
  • basculer avec l'assise.

Dotée d’un support lombaire 

De même, le paramètre de réglage de hauteur du support est intéressant pour que ce dernier puisse suivre la courbure du support. Pour prévenir ou atténuer les douleurs lombaires

  • Optez pour une chaise de bureau avec support lombaire.
  • Ajoutez un coussin lombaire pour réduire la pression sur le bas du dos.

Des accoudoirs réglables

Les accoudoirs d'une chaise de bureau ergonomique doivent aussi être réglables pour plus de confort et de repos pour les bras, soulageant ainsi le dos.

Degré de réglage
Profondeur, hauteur, largeur ainsi qu’inclinaison, les accoudoirs sont classés selon leur niveau de réglage, du plus simple (1D) au plus avancé (4D). L'avantage du réglage des accoudoirs est de

  • les adapter à votre morphologie
  • privilégier votre mobilité.

Une chaise de bureau avec têtière : idéale pour les douleurs cervicales

Il est recommandé de choisir une chaise ergonomique pour le bureau équipée d’une têtière parfaite pour les douleurs cervicales. En effet, elle offre un bon support et un bon maintien du cou et de la tête.

Soulage et prévient la douleur
L’appuie-tête favorise aussi l'alignement de la tête avec le bassin et le dos, ce qui est nécessaire au :

  • soulagement
  • prévention de la douleur.

Équipé de roulettes ou siège pivotant

La chaise de bureau doit être mobile, en cas de mal de dos. Pour ce faire, il doit être équipé de

  • roulettes,
  • un siège pivotant ou réglable en hauteur.

S'adapte aux mouvements de l'utilisateur
Ainsi, le fauteuil s'adapte aux mouvements de l'utilisateur. Ces options sont particulièrement recommandées aux personnes qui bougent beaucoup dans le cadre de leur travail.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés